Le guide complet du recrutement collaboratif

Table des matières

Le recrutement en tant que discipline est en constante évolution. Les stratégies « traditionnelles » ne sont plus suffisantes pour trouver et recruter les meilleurs candidats. Aujourd’hui, le recrutement collaboratif a le vent en poupe. 

Le recrutement collaboratif repose sur un principe simple : le recrutement ne se fait pas en vase clos. Les équipes doivent trouver des moyens de surmonter les obstacles et les modèles traditionnels si elles espèrent s'adapter au marché compétitif actuel. La charge de travail est trop importante - et évolue trop vite - pour que les recruteurs gérent seuls ces processus. 

Découvrez le recrutement collaboratif en détail dans ce guide ! 

Le recrutement collaboratif, c’est quoi ? 

Le recrutement collaboratif est une méthode de recrutement en équipe qui fait intervenir des collaborateurs d'autres départements de l'entreprise dans les phases de sélection, d'entretien et de prise de décision. Dans ce cadre, les équipes RH travaillent en collaboration étroite avec le service dans lequel le candidat choisi évoluera.

Ce type de recrutement est le plus actif pendant le processus d'entretien, où les membres de l'équipe, les responsables du recrutement et le recruteur rencontrent tous les candidats. Cela permet aux candidats de rencontrer plus de personnes qu'ils ne le feraient dans le cadre d'un processus traditionnel et leur donne une meilleure connaissance des personnes avec lesquelles ils travailleront et de l'entreprise.

Outre les entretiens, le recrutement collaboratif implique également une meilleure communication pour l'évaluation des candidats et, enfin, les décisions d'embauche ou de refus. Dans ces cas, les équipes de recrutement fourniront des commentaires et des recommandations sur des candidats spécifiques, qui seront utilisés pour éclairer la décision finale. 

L'objectif du recrutement collaboratif est d'ajouter d'autres voix dans le processus de recrutement afin d'obtenir une évaluation plus complète des candidats. 

Pourquoi le recrutement collaboratif ?

Le monde du recrutement a changé. Aujourd’hui, les candidats s'attendent à vivre une expérience positive et structurée lorsqu'ils postulent à une offre, et les entreprises doivent se montrer à la hauteur si elles veulent recruter les meilleurs éléments. 

Le recrutement collaboratif est l'une des meilleures stratégies pour offrir une expérience candidat multidimensionnelle. Il s'agit également d'un outil stratégique pour les organisations qui cherchent à optimiser et à développer leur processus de recrutement. 

Premièrement, le recrutement collaboratif permet aux organisations de mieux comprendre les candidats et leur impact potentiel sur l'organisation. 

En structurant le recrutement comme une activité d'équipe et en partageant les responsabilités pour la sélection et la prise de décision, les organisations peuvent obtenir une vision à 360 degrés sur leurs candidats. Les points de vue de plusieurs personnes ayant des opinions et des priorités différentes permettent d'avoir une vision globale du candidat et de son potentiel au sein de l'organisation. 

Si elle est effectuée de manière stratégique, en utilisant des processus structurés, reproductibles et évolutifs, cette meilleure compréhension d'un candidat peut être répétée de manière cohérente pour tous les postes à pourvoir. 

À long terme, le recrutement collaboratif est une stratégie efficace qui aide les entreprises à atteindre leurs objectifs de recrutement, ainsi que ceux de l’organisation de façon générale. 

Deuxièmement, le recrutement collaboratif aide les organisations à répondre aux attentes des candidats d’aujourd’hui.

En fonction de votre secteur d'activité, vous avez probablement remarqué qu'il est devenu plus difficile de trouver et de recruter des candidats de qualité ces dernières années. Cette situation est due à une combinaison de facteurs, notamment : 

  • Une demande croissante pour des compétences spécifiques 
  • L'évolution des philosophies sur le travail et sur où il est effectué
  • Les nouvelles attentes des candidats, tant dans le processus de recrutement que dans leur emploi
  • Les pratiques modernes de sourcing, de sélection et de recrutement qui s'appuient sur de nouveaux canaux et techniques

Le point commun de chacun de ces facteurs est que les candidats modernes apprécient et exigent de leur travail des expériences et un rendement différents de ceux d'avant. 

En particulier, les candidats attendent de leurs employeurs potentiels une expérience de recrutement transparente et inclusive. Ils veulent que leurs interactions avec l'entreprise soient positives, approfondies, transparentes et qu'elles reflètent la vie dans l’entreprise.

Bien sûr, il peut être difficile d'offrir cette expérience, surtout lorsque votre organisation se développe rapidement. C'est là qu'intervient le recrutement collaboratif. 

Au cours du processus d'entretien, les candidats auront eux aussi la possibilité de se faire une idée à 360 degrés de l'organisation, de leur équipe potentielle et de leurs managers.

Les candidats disposent ainsi d'informations plus approfondies et plus complètes, ce qui leur permet de déterminer si le poste leur convient vraiment.

En bref, les nouvelles attentes des candidats exigent de nouvelles stratégies de recrutement. Le recrutement collaboratif répond parfaitement à ce besoin. 

Recrutement collaboratif vs. recrutement traditionnel 

Comme vous l'avez probablement déjà remarqué, le recrutement collaboratif offre un large éventail d'avantages aux organisations aujourd’hui. Pour mieux comprendre ces avantages, il est utile de revenir sur le recrutement traditionnel pour en souligner les différences.

Les caractéristiques du recrutement traditionnel

Le recrutement traditionnel est, avant tout, un processus descendant. Le responsable du recrutement est la première et, potentiellement, la seule voix qui compte dans le processus, et c'est lui qui décide de la personne à recruter. 

Derrière le responsable du recrutement, le recruteur est traditionnellement chargé d'accomplir toutes les tâches du processus de recrutement : du sourcing à la présélection, en passant par la planification des entretiens et la gestion des documents et des offres.

Comme vous pouvez l'imaginer, la charge de travail du recruteur dans le modèle traditionnel devient rapidement très lourde lorsqu'il doit jongler avec plusieurs offres à la fois. 

Le résultat final est, trop souvent, une expérience et un résultat médiocres pour toutes les parties concernées. Les causes sont souvent : 

  • Peu ou pas de communication entre les départements et les rôles lors du recrutement
  • Les recruteurs se surmènent et ne sont pas en mesure d'offrir une expérience candidat de qualité
  • Les candidats doivent être flexibles pour s'adapter à un processus de recrutement rigide
  • Les décisions sont basées sur l'opinion d'une seule personne
  • Les opinions ou les commentaires de l’équipe sur les candidats ne sont pas recueillis ou pris en compte
  • Les candidats ont un aperçu superficiel et unidimensionnel de la culture d'entreprise et de la dynamique d'équipe
  • Les candidats et les responsables du recrutement sont contraints de prendre une décision sur la base d'informations incomplètes ou limitées

Comme vous pouvez le constater, le modèle de recrutement traditionnel ne tient pas compte de la charge de travail croissante des recruteurs et des nouvelles demandes des candidats. 

C'est là que le recrutement collaboratif entre en jeu.

Avantages du recrutement collaboratif 

Il existe une longue liste d'avantages associés au recrutement collaboratif, qui varie en fonction de la taille de l'organisation, de son secteur d'activité et de ses aspirations en matière de recrutement. 

Nous allons nous concentrer sur les cinq avantages suivants, qui sont universels pour pratiquement toutes les entreprises qui recrutent en équipe :

  1. Réduction du stress et de la charge de travail des recruteurs
  2. Meilleure évaluation de l’adéquation culturelle des candidats
  3. Meilleure expérience candidat 
  4. Réduction de l'effet des biais cognitifs
  5. Meilleure qualité de recrutement et de rétention 

Examinons de plus près chaque avantage. 

1. Réduction du stress et de la charge de travail des recruteurs

Le recrutement collaboratif allège considérablement la tâche des recruteurs. Impliquer plus de membres de l'équipe dans le processus signifie que les recruteurs ne sont pas les seuls responsables de chaque phase du processus de recrutement. Ils peuvent donc agir dans un rôle de coordinateur plus stratégique. 

Associé à des plateformes d'automatisation et à de puissants systèmes de suivi des candidatures (ATS), le recrutement collaboratif permet d'accélérer considérablement les activités chronophages telles que l'analyse des CV, la présélection ou la planification d’entretiens.

Tout cela améliore considérablement la qualité de vie des recruteurs et leur permet d'utiliser plus efficacement leurs compétences au profit de l'organisation. 

2. Meilleure évaluation de l’adéquation culturelle des candidats

L’évaluation de l'adéquation culturelle peut s'avérer difficile. En effet, la culture est par définition une construction collective, ce qui signifie que chaque employé aura sa propre opinion sur l’adéquation culturelle d’un candidat.

Demander à une seule personne d’évaluer l'adéquation culturelle est donc une approche erronée. En revanche, le recrutement en équipe est une stratégie beaucoup plus équilibrée et représentative, qui tient compte des opinions variées et nuancées sur la culture au sein d'une organisation.

Ensemble, les équipes seront en mesure de se faire une idée complète de l'adéquation culturelle d'un candidat plutôt que de se fier à l'opinion subjective d'une seule personne. 

3. Meilleure expérience candidat 

Le travail étant réparti entre plusieurs personnes, les responsables peuvent se préparer de manière plus approfondie à chaque interaction avec les candidats. Ainsi, les entretiens sont plus productifs et permettent aux candidats d'avoir une meilleure expérience et une meilleure impression de l'entreprise. 

La phase d'entretien peut également être structurée de manière beaucoup plus logique, ce qui permet aux candidats d'en apprendre progressivement plus sur l'équipe et de démontrer leurs connaissances aux personnes avec lesquelles ils pourraient éventuellement travailler. Au fur et à mesure qu'ils progressent, les candidats se font une idée plus précise et plus complète de l'entreprise, de l'équipe et du rôle.

À chaque étape, les candidats bénéficient d'une transparence et d'une rigueur qui, si vous vous en souvenez, est une de leurs nouvelles attentes.

4. Réduction de l'effet des biais cognitifs

Le fait de s'en remettre à une seule personne pour prendre une décision de recrutement est propice aux problèmes de biais cognitifs. Chaque personne a des préjugés inhérents à bien des égards, et il peut être difficile de les surmonter sans une formation adéquate ou une influence extérieure.

Le recrutement collaboratif est une technique qui permet de limiter les biais en décentralisant la décision finale vers un groupe de personnes. Les équipes forment une opinion collective sur un individu et limitent ou éliminent ainsi les décisions biaisées. 

Cet exercice réduit la probabilité qu'un groupe de personnes soit systématiquement refusé. Les candidats sont donc sélectionnés pour leurs capacités et non pour l’impression qu’ils peuvent générer.

5. Meilleure qualité de recrutement et de rétention 

Le recrutement en équipe permet de garantir que le candidat qui est finalement sélectionné possède les compétences et la personnalité nécessaires pour occuper le poste et s'intégrer efficacement dans l'équipe.

Cela permet de s'assurer que le bon candidat est sélectionné et qu'il aura un impact optimal sur l'entreprise. C'est un avantage net pour la qualité de votre recrutement.

En outre, le recrutement collaboratif permet de s'assurer que les candidats sont pré-approuvés par leurs équipes au moment du recrutement, ce qui accélère le temps nécessaire à une collaboration efficace. 

C’est une garantie pour le succès à long terme, la satisfaction, l'engagement et la rétention des employés.

Et si vous n'êtes toujours pas convaincu, considérez le fait qu'un engagement élevé des employés - créé par des éléments tels que l'adéquation culturelle et la collaboration au sein d’une équipe - est un indicateur direct d'une forte productivité et de rétention.

En effet, il a été démontré que l'engagement des employés augmente la productivité jusqu'à 22 %. En outre, les employés engagés sont 59 % moins susceptibles de chercher un nouvel emploi au cours des 12 prochains mois.

En d'autres termes, le recrutement collaboratif vous permet de tirer le meilleur parti de vos nouvelles recrues et de les garder plus longtemps. 

Qui doit être impliqué dans le recrutement collaboratif (et quand ) ?

Pour réussir votre recrutement collaboratif, vous devrez mettre en place des équipes de recrutement efficaces. Vous devrez également être en mesure de répéter ce processus pour chaque poste vacant qui se présente à vous en tant que recruteur. 

Pour faciliter ce processus - et le rendre évolutif - il est utile de comprendre l'objectif d'une équipe de recrutement et les rôles qui y sont généralement associés.

Une équipe de recrutement est un groupe interfonctionnel d'employés chargés de pourvoir un poste vacant dans une entreprise. Plus précisément, elle est responsable de :

  • Sourcer des talents
  • Sélectionner les candidats
  • Prendre les décisions de recrutement
  • Onboarder et encadrer les nouvelles recrues

Pour ce faire, les équipes de recrutement sont généralement composées des personnes suivantes : 

  • Le responsable du recrutement. Il demande qu'un poste soit pourvu et agit en tant que chef de l'équipe de recrutement. Cela inclut la coordination avec les RH tout au long du processus, la définition d'une vision claire du type de candidat attendu pour le poste, la création des exigences du poste et de l’annonce. 
  • Le recruteur. Il agit comme le meneur en charge du processus d'acquisition de talents de bout en bout. Il est l'intermédiaire entre le responsable du recrutement et les candidats et est chargé de développer et d'exécuter le processus de recrutement. 
  • Les responsables de l’entretien. L'équipe de soutien qui comprend généralement le recruteur, le responsable du recrutement, d’autres managers et les membres directs de l'équipe qui travailleront avec le candidat choisi. L'objectif est d'inclure toutes les parties prenantes pertinentes dans l'équipe de recrutement afin de fournir des informations complètes au candidat et de pouvoir l'évaluer en équipe. 

Lors de la sélection de votre équipe de recrutement, il est essentiel de :

  • Définir clairement les rôles et les responsabilités dès le début du processus.
  • Inclure toutes les parties prenantes qui interagiront directement avec le candidat sélectionné.
  • N'inclure que les personnes qui doivent être présentes. 
  • Fournir un encadrement et une formation aux responsables de l’entretien, si nécessaire. 

Bien que le recrutement en équipe présente de nombreux avantages pour une organisation, son efficacité dépend des personnes qui participent au processus. À ce titre, la sélection d'une équipe de recrutement et la capacité de faire évoluer ce processus de sélection sont la clé du succès du recrutement collaboratif. 

Les défis du recrutement collaboratif (et comment les surmonter)

Bien sûr, le recrutement collaboratif n'est pas qu’une partie de plaisir. Il y a certains obstacles que votre organisation devra surmonter pour que cette stratégie fonctionne. 

Dans cette section, nous examinerons cinq défis fréquents du recrutement collaboratif et nous proposerons des suggestions pour les résoudre. 

1. La nécessité de fournir une formation au recrutement et aux entretiens 

L'intégration réussie de nouvelles personnes dans le processus de recrutement nécessite un certain degré de formation et d'encadrement. Ainsi, toute personne invitée à participer sera informée des principes de base de l'entretien, sensibilisée aux biais cognitifs et comprendra son rôle dans le processus.

Bien entendu, cela peut prendre beaucoup de temps si vous devez jongler avec plusieurs postes à pourvoir à la fois.

Solution : Créez un modèle de matériel de formation qui peut être facilement déployé chaque fois qu'une nouvelle équipe de recrutement est créée. Standardisez ce processus de formation et rendez-le facilement reproductible à grande échelle.

Chaque fois que vous constituez une nouvelle équipe de recrutement, faites le point sur les membres qui ont reçu cette formation et ceux qui ne l'ont pas reçue. Il est probable que vous devrez également fournir un encadrement en fonction des besoins, mais cela vous permettra de vous assurer que les informations essentielles sont communiquées pour chaque nouveau poste à pourvoir. 

2. Une complexité inutile dans le processus de recrutement 

Il n'est pas rare d'entendre les recruteurs et les équipes de recrutement se plaindre que le recrutement collaboratif ajoute trop de complexité au processus. Cela peut prendre la forme d'un trop grand nombre de points de contact avec le candidat, d'un surcroît de travail pour l'équipe de recrutement ou d'un trop grand nombre de contributions qui, en fin de compte, brouillent la décision. 

Cette complexité risque également de déstabiliser le candidat, qui peut estimer que les demandes de l'entreprise n'en valent pas la peine. 

Solution: Veillez à ce que votre processus de recrutement collaboratif soit complet mais efficace. N'incluez que les membres de l'équipe de recrutement qui doivent absolument être impliqués et attribuez des rôles et des responsabilités spécifiques dès le début. 

Il est également judicieux de limiter le nombre d'entretiens pour tous les rôles et leur durée. Soyez franc avec les candidats sur ce que vous attendez d'eux, et pourquoi. 

3. Gérer les différentes opinions et contributions 

Chacun veut être entendu et veut que son opinion compte. C'est excellent du point de vue de l'engagement, mais cela peut provoquer des frictions au sein des équipes de recrutement si la décision finale de recrutement va à l'encontre de l'opinion d'une ou plusieurs personnes. 

Dans certains cas, cette friction peut créer du ressentiment parmi les collaborateurs et peut même éroder la confiance dans le processus de recrutement collaboratif. 

Solution : Soyez ouvert et transparent sur le fonctionnement du processus dès le début. Expliquez clairement que l'avis de chacun sera pris en compte, mais que la décision finale appartient au responsable du recrutement.

Encouragez les discussions franches au sein de l'équipe de recrutement en demandant à chaque membre de donner son avis sur les candidats présélectionnés. Demandez au responsable du recrutement d'écouter les commentaires de chacun, d'y réfléchir et de justifier clairement toute décision prise. Ainsi, toutes les parties auront le sentiment d'avoir été entendues, même si leur choix n'est pas celui de la personne sélectionnée. 

4. Jongler avec les conflits d'horaires et les autres priorités 

Il est souvent difficile de s'assurer que tous les membres de l'équipe de recrutement seront disponibles au moment voulu pour les entretiens. Cela peut entraîner des retards dans le processus de recrutement, et amener le candidat à se désintéresser. 

Solution : Faites en sorte que les exigences en matière de calendrier soient clairs pour tous les membres de l'équipe de recrutement dès le départ. N'incluez pas les membres de l'équipe qui ne peuvent pas s'engager à passer des entretiens dans les délais requis.

Utilisez des outils de planification en ligne qui permettent aux membres de l'équipe de signaler leur disponibilité, et donnez aux candidats la possibilité de choisir les heures d'entretien qui leur conviennent, ainsi qu'à l'équipe chargée des entretiens. 

5. Structurer les entretiens 

Enfin, il y a le risque que les entretiens avec plusieurs personnes ne soient pas suffisamment structurés ou qu'ils créent une confusion dans la compréhension du rôle et de l'entreprise par le candidat. 

Le manque de cohérence dans les informations fournies aux candidats ou dans ce qui leur est demandé à chaque phase du processus d'entretien peut créer de la confusion et les conduire à douter de leur intérêt pour le poste. Cela peut également créer des incohérences dans la manière dont ils sont sélectionnés et évalués. 

Solution : Dispensez une formation aux entretiens à tous les membres de l'équipe participant au processus de recrutement. Créez des questions d'entretien et des grilles d'évaluation standardisées que votre équipe pourra utiliser pour évaluer chaque candidat. Expliquez l'importance de respecter ces processus pour garantir une sélection impartiale et cohérente. 

Maintenant que nous avons présenté les avantages et les défis du recrutement collaboratif, voyons comment créer votre stratégie.

Comment mettre en place une stratégie de recrutement collaboratif ?

Avant d'expliquer comment créer une stratégie de recrutement collaboratif, il convient de noter qu'il ne s'agit pas d'une approche unique. Le processus sera différent pour chaque entreprise, et variera probablement en fonction des différents rôles à recruter. 

Par exemple, un rôle plus technique, comme celui de développeur, nécessitera probablement plus d'étapes et de tests qu'un rôle non technique. De même, la taille de l'entreprise et la complexité des structures hiérarchiques auront probablement une incidence sur le degré d'exhaustivité - ou de brièveté - de la stratégie de recrutement collaboratif. 

Dans tous les cas, il est utile de comprendre les étapes typiques de la création d'une stratégie de recrutement collaboratif. Voici à quoi cela peut ressembler. 

1. Créez votre pitch pour le recrutement collaboratif

Expliquez pourquoi votre organisation a besoin du recrutement collaboratif et quels en seront les avantages d'un point de vue global. 

Présentez le concept et ses avantages à vos managers pour obtenir leur adhésion. Une fois cela fait, travaillez avec eux pour obtenir suffisamment de ressources et de soutien de leur part. 

2. Créez un processus personnalisé et structuré pour le recrutement collaboratif

Avec les autres recruteurs, définissez toutes les exigences, les parties prenantes et les principaux points de contact pour un processus de recrutement collaboratif. Concevez la structure dont vous aurez besoin pour travailler efficacement ensemble. Décrivez comment vous allez créer un processus évolutif et reproductible pour chaque nouveau poste à pourvoir. 

Les éléments clés à prendre en compte à ce stade sont : 

  • Les processus et flux de travail pour chaque nouvelle offre d'emploi
  • Des indications sur la manière et le moment de constituer une équipe de recrutement
  • Les outils qui seront fournis pour optimiser le processus

Il s'agit d'un cadre de référence qui décrit le processus de recrutement collaboratif de bout en bout. 

3. Établissez des lignes directrices pour la sélection et les rôles de l'équipe de recrutement

Créez un document qui décrit à quoi ressemble une équipe de recrutement type. Définissez les rôles obligatoires et facultatifs, et exposez clairement les responsabilités de chacun. 

Décrivez les engagements requis pour chaque membre de l'équipe. Indiquez la disponibilité, la participation aux réunions, la contribution et les attentes pour chaque rôle individuel.

Utilisez ce document pour la création de toutes les futures équipes de recrutement. Adaptez-le au besoin lorsque vous commencerez à tester vos stratégies et vos processus. 

4. Créez une expérience d'entretien diversifiée et attrayante 

Dans le même temps, vous devez également définir le processus d'entretien pour le recrutement collaboratif. Combien d'entretiens seront nécessaires ? Quel est le but de chaque entretien ? Qui sera impliqué ? Comment les entretiens seront-ils menés ?

Voici quelques conseils à prendre en compte pour mettre en place votre processus d'entretien :

  • Trouvez des moyens de présenter et de mettre en valeur la culture de votre entreprise de manière conviviale et transparente.
  • Faites participer les dirigeants et les membres de l'équipe au processus d'entretien afin de donner au candidat une vision multidimensionnelle de l'organisation.
  • Créez une expérience d'entretien standardisée qui peut être reproduite et adaptée en fonction du rôle.
  • Définissez les questions et les critères d’évaluation que vos entretiens utiliseront à chaque phase du processus de sélection.
  • Utilisez des outils tels qu'un planificateur d'événements pour permettre aux candidats de choisir un moment qui convient à leur emploi du temps et à celui de vos responsables d’entretien. 
  • Envoyez des rappels automatiques et des messages de suivi aux candidats pour maintenir le contact.
  • Utilisez un logiciel d'entretien vidéo pour contacter les candidats là où ils se trouvent.

L'entretien est peut-être la partie la plus importante d’une stratégie de recrutement collaborative. Consacrez le temps nécessaire pour créer un processus complet et évolutif. 

5. Créez du matériel de formation pour les responsables d’entretiens 

Comme mentionné précédemment, il est important que tous les responsables reçoivent une formation adéquate sur la manière de mener des entretiens équitables. Une façon d'y parvenir est de créer une stratégie d'entretien structurée qui utilise des questions standardisées et des grilles d’évaluation des candidats. 

De plus, nous recommandons de créer un programme de formation reproductible pour les nouveaux responsables d’entretiens, qu'ils pourront suivre lors de leur intégration dans une nouvelle équipe de recrutement. Ainsi, vous vous assurez que tous les employés impliqués dans le processus de recrutement sont conscients de ce que l'on attend d'eux pendant la phase d'entretien.

6. Faites évoluer votre processus de recrutement et améliorez-le au fil du temps

Comme pour tout nouveau processus, vous ne réussirez pas le recrutement collaboratif du premier coup. Il s'agit d'un processus itératif qui vous oblige à suivre les progrès et les résultats au fil du temps, et à vous adapter si nécessaire.

Utilisez des tableaux de bord personnalisés pour surveiller l'impact de votre nouveau programme sur des indicateurs clés tels que la durée du recrutement, la qualité du recrutement, la rétention et l'engagement des employés.

Analysez continuellement vos résultats avec le management. Comparez les aux objectifs de votre entreprise, et adaptez votre stratégie et l'allocation des ressources si nécessaire.

Intégrez et faites travailler vos outils de recrutement ensemble. Vous pourrez ainsi vous assurer que vos flux de travail et vos données circulent de manière fluide entre les plateformes, et ainsi avoir une vue complète de vos performances à tout moment. 

7. Impliquez votre équipe grâce à des outils de recrutement collaboratifs

Enfin, la qualité de votre recrutement collaboratif est définie par les outils que vous utilisez. Pour optimiser et faire évoluer ce processus, pensez à utiliser une plateforme de recrutement collaboratif comme Recruitee pour garantir une collaboration transparente et flexible. 

Comment un ATS peut vous aider

Vous vous sentez peut-être un peu dépassé par tous les éléments qui entrent en jeu dans le recrutement collaboratif. Et c'est compréhensible. 

La bonne nouvelle est qu'il existe de nombreux outils qui peuvent vous aider. L'un des plus populaires - et des plus efficaces - est le système de suivi des candidatures (ATS) qui contient des fonctions spécialement conçues pour le recrutement collaboratif. 

Lorsque vous choisissez un ATS pour le recrutement collaboratif, voici les critères à prendre en compte :

  • Une expérience utilisateur simple et intuitive. Votre ATS doit être facile à utiliser et intuitif afin que vous ne deviez former les membres de votre équipe qu'à votre processus de recrutement, et non à la plateforme elle-même. 
  • Notes, tags et attribution de tâches. Les membres de l'équipe doivent pouvoir assigner des tâches, créer et partager des notes, se marquer mutuellement dans les conversations et suivre les tâches de l'équipe. C'est la base d'une bonne collaboration, surtout si votre équipe est à distance. 
  • Rôles et contrôles de visibilité. Vous devez pouvoir restreindre l'accès à certaines données, offres d'emploi ou dossiers de candidats spécifiques. Vous pourrez ainsi vous assurer que les membres de l'équipe n'interviennent que dans les rôles qui leur sont attribués.
  • Utilisateurs et données illimités. Votre ATS doit être flexible quant au nombre d'utilisateurs du système et à la quantité de données que vous collectez. Cela garantit l'évolutivité de votre processus sans entraîner de coûts supplémentaires ou sans risquer que la plateforme tombe en panne. 
  • Planificateurs d'événements. Votre ATS doit inclure un outil de planification qui permet aux candidats de sélectionner les heures d'entretien qui leur conviennent. Il doit également avoir la possibilité d'envoyer des invitations automatiques à des calendriers et des liens d'accès à des entretiens vidéo. Il est ainsi beaucoup plus facile de planifier des entretiens avec plusieurs personnes et d'éliminer les tâches manuelles fastidieuses. 
  • Actions automatiques. De même, vous devez pouvoir automatiser des flux de travail spécifiques tels que l'envoi de tests aux candidats, l'attribution de tâches à accomplir, l'envoi de messages de suivi et toute autre tâche répétitive et chronophage. Vous réduisez ainsi le risque que des étapes cruciales de votre processus passent à travers les mailles du filet. 
  • Modèles pré-conçus. Idéalement, vous devriez pouvoir créer des modèles de flux de travail et d'évaluation pour reproduire et adapter rapidement votre processus de recrutement pour de nouveaux rôles et postes. Cela permet à la fois d'assurer la transparence du processus pour vos collègues et d'adapter rapidement le recrutement à plusieurs rôles simultanément. 
  • Rapports et tableaux de bord. Vous devez pouvoir créer des tableaux de bord et des rapports automatisés qui correspondent à vos principaux indicateurs clés de performance. Ainsi, vous n’avez pas à aller chercher vous-même les informations. Le reporting à vos managers est également facilité.
  • Chat vidéo. Le chat vidéo - ou une intégration avec une plateforme de chat vidéo externe - est essentiel pour vous permettre de sélectionner et de recruter des candidats à distance. Cela élargit considérablement votre vivier de talents et facilite le travail des candidats dans le cadre de votre processus de recrutement. 
  • Compatibilité mobile. La collaboration n’est pas fixée à un seul endroit. Votre équipe de recrutement doit pouvoir accéder à votre ATS où qu'elle soit, et sur n'importe quel appareil qu'elle possède. Ainsi, chacun peut suivre facilement le processus de recrutement, accomplir ses tâches en temps voulu et atteindre les objectifs collectifs de l'équipe.

Bien sûr, un ATS seul ne vous aidera pas à réussir le recrutement collaboratif. Mais, sans les outils appropriés, cela peut rapidement devenir un casse-tête. 

Pour réussir, vous aurez besoin d'une solide combinaison de stratégie, de technologie et d’implication de la part de votre équipe pour que ce processus fonctionne. 

Lorsque ces trois éléments sont réunis, le recrutement collaboratif permet de réaliser des choses fantastiques !

Réflexions sur le recrutement collaboratif 

Le recrutement collaboratif n'est pas une tendance du futur.

Il existe déjà, et il a un impact majeur sur le recrutement dans le monde entier.

Nous espérons que vous conviendrez que, même si le recrutement collaboratif demande beaucoup de temps et d'efforts, ses avantages - lorsqu'il est bien fait - en valent la peine. 

Si vous êtes prêt à franchir le pas, nous vous laissons avec quelques recommandations.

Tout d'abord, il est essentiel que vous obteniez l'adhésion des dirigeants de votre organisation. Cela vous permettra de vous assurer que vous disposez des ressources et de la marge de manœuvre nécessaires pour que ce processus fonctionne.

Deuxièmement, il est tout aussi important d'établir un engagement culturel au sein de votre organisation. Il s'agit d'une initiative de collaboration qui nécessite l'adhésion de tous les membres de votre organisation.

Pour y parvenir, vous devrez vous engager à suivre notre dernière recommandation : une communication fréquente et transparente. 

Communiquez largement les avantages du recrutement collaboratif. Partagez votre vision, définissez le succès et soyez transparent quant à ses résultats et à son impact. 

Ce faisant, vous serez en mesure de démontrer la véritable valeur du recrutement collaboratif, ce qui rendra impossible pour vos collègues - et pour vos candidats - de l'ignorer.