Les 13 questions à poser pour embaucher le bon stagiaire

dernière mise à jour:
19/8/2022
19/8/2022
7
minutes à lire
Jim Lurion
Recruitee
Questions-entretien-stage-pour-recruteurs
Table des matières

Recruter et travailler avec des stagiaires : les points sur les “i”

Il faut garder à l’esprit qu’il s’agit généralement de la première recherche d’emploi de ces jeunes futurs stagiaires. N’oubliez pas que ces derniers font aussi partie de la génération Z. Par conséquent, il faudra prévoir certaines questions pour les convaincre que votre entreprise est la bonne ! 

Les questions d’entretien permettent à la fois au candidat et au recruteur de s'assurer que le candidat est compatible avec l'entreprise et le poste à pourvoir. Elles servent également à évaluer le niveau de connaissance du futur stagiaire. 

Bien sûr, inutile d’attendre une parfaite maîtrise du sujet de la part de vos candidats, car la plupart sont encore à l'école ou viennent de quitter le monde académique, ce qui signifie qu’ils auront tendance à avoir une vision très théorique des choses.

Pensez également au fait que votre stagiaire participera à la vie de l’entreprise et contribuera à son développement… mais en aucun cas vous ne devrez attendre d’eux de fonctionner au même rythme que vos collaborateurs salariés. Vous devrez être indulgent avec lui ou elle et vous assurer qu'il ou elle dispose de suffisamment de temps pour écrire son mémoire, le cas échéant. 

13 questions qu’un recruteur devra poser lors des entretiens aux futurs stagiaires

1. Pouvez-vous m'en dire plus sur vous ?

Demandez-leur de se présenter et n'hésitez pas à préciser la question en fonction des informations que vous souhaitez obtenir : professionnel/éducation uniquement ou un mix de pro et perso : c’est à vous de voir. N’oubliez pas que même les expériences et passions sortant du cadre professionnel ou universitaire peuvent s’avérer révélatrices de la personnalité de vos futurs stagiaires et vous aider à choisir le ou la candidat·e idéal·e au cours de votre processus de recrutement.

2. Pourquoi avoir envoyé votre candidature à notre entreprise ?

Remerciez de vive voix le candidat (si ce n’est pas déjà fait) pour avoir postulé à votre offre d’emploi. Demandez-lui ensuite ce qui l’a encouragé à postuler pour ce stage et à choisir votre entreprise. Vous pourrez ainsi mieux évaluer sa motivation et ses recherches quant à votre entreprise. De plus, vous serez en mesure d'estimer le niveau de crédibilité de leur candidature. 

3. À quoi ressemblerait votre stage idéal et qu’attendez-vous de notre entreprise ?

Embaucher un stagiaire n’est pas seulement bénéfique pour l’entreprise ; votre nouvelle recrue fera de nombreuses découvertes lors de son stage. Ce sera l’occasion pour cette personne de trouver sa vocation, se professionnaliser et s’ouvrir à l’aspect pratique et professionnel de la vie, loin des bancs universitaires.

Il est néanmoins important pour les candidats de comprendre les avantages liés à leur stage et à identifier le lien entre leurs projets professionnels et l’entreprise à laquelle ils ont postulé. Cette question est de ce fait déterminante pour jauger l’intérêt et le sérieux de vos candidats.

Le fait de demander au candidat sa vision du stage idéal peut vous permettre d’évaluer si ses attentes correspondent au stage disponible. Si le candidat finit par obtenir un accord de stage avec votre entreprise, la réponse qu’il aura donnée à cette question peut vous aider à parfaire son expérience de stage et la rendre encore plus unique pour le candidat.

4. Avez-vous des projets spécifiques pour votre avenir ?

Étroitement liée à la question précédente, cette question permet au recruteur d’évaluer la possibilité d’embaucher un candidat au terme de son stage. Elle aide également à identifier les motifs et les ambitions du candidat pour les comparer au poste pourvu. Si l’ambition fait partie du trait de personnalité recherché pour ce job, cette question aide à la percevoir.

5. Comment réagissez-vous dans telle ou telle situation ?

Si le poste à pourvoir peut parfois se révéler stressant, demandez à votre candidat comment il a fait face à une situation stressante précédente. 

Si le poste requiert de l’organisation (par exemple pour un stage en management de projet), posez-lui la question sur ses méthodes d’organisation pour suivre ces différents cours ou encore, demandez-lui s’il a eu l’occasion d’organiser des projets au cours de ces expériences passées (personnelles, académiques ou professionnelles), et ainsi de suite…

6. Si vos amis pouvaient vous décrire en trois mots…

Ici, prenez note de ces trois adjectifs et demandez au candidat de développer sur celui qui (1) est le plus approprié pour ce rôle et (2) celui qui vous intrigue le plus. 

Libre à vous d’avertir le candidat qu’en répondant à cette question, vous vous attendez à une réponse franche et honnête, et qu'il n'y a pas de piège ni de mauvaise réponse.

7. Parlez-moi d’une expérience dont vous êtes particulièrement fier·e

Pour cette question, il convient de préciser qu’il peut s’agir d’une expérience aussi bien personnelle que professionnelle. Cette question vous permet d’évaluer la capacité du candidat à méditer sur ses propres acquis, à les restituer et à les utiliser à bon escient au moment opportun. 

Par ailleurs, si l’emploi en question requiert une forte capacité à raconter des histoires (à faire du storytelling) comme pour un stage en content marketing, en marketing produit ou en communication, vous pourrez évaluer cette compétence en écoutant sa réponse.

8. Quel a été votre plus gros obstacle et comment l’avez-vous surmonté ?

Les erreurs et les difficultés vécues sont sources d’apprentissage. Ici, l’idée est de démontrer de quelle manière le candidat a su transformer un obstacle, a priori négatif, en une expérience positive et utile pour sa vie professionnelle. Vous pourrez évaluer si le candidat est capable d’analyser rétrospectivement ses difficultés passées et à en tirer des leçons

9. Si on vous proposait une indemnisation (adaptée à la durée du stage) au lieu de ce stage, que feriez-vous et pourquoi ?

Voilà une excellente question (un peu farfelue, certes), mais qui  gagne néanmoins en popularité auprès des recruteurs. Vos candidats seront un peu pris par surprise, mais c’est exactement son but. Vous souhaitez découvrir les motivations les plus personnelles et honnêtes de vos candidats et ce qui importe pour eux. 

10. Parlons indemnisation… ce stage est payé à 3,90 € de l’heure. Cela vous convient-il ?

L’indemnisation d’un stagiaire se définit par la compensation de l'individu pour l’emploi occupé. Il est moins important qu’un salaire pour employé permanent, mais répond toutefois à certaines règles. Par exemple, le montant minimum de la gratification pour un stagiaire est de 3,90 € de l’heure, dès lors que le stage dure plus de deux mois. À noter qu’il vous faudra déterminer le budget pour chaque stagiaire avant de commencer votre processus de recrutement. Ainsi, vous aurez une fourchette d’indemnisation claire et précise à partager avec votre candidat.

Pensez aussi au candidat et considérez ces arguments avec empathie et sérieux. Il faudra que le candidat puisse financer le coût de la vie quotidienne et peut-être a-t-il plusieurs options quant aux entreprises où faire son stage (surtout avec un marché de l’emploi comme celui-ci !). 

11. Let’s switch to English!

Si vous êtes à l’aise avec la langue de Shakespeare et à la recherche d’un stagiaire parlant très bien ou parfaitement l'anglais, il est primordial de tester ses connaissances… en live !

N’oubliez pas ; l’union fait la force ! Le recrutement collaboratif est recommandé pour tout processus de recrutement. En l'occurrence, si l’anglais n’est pas votre tasse de thé, faites appel à quelqu’un de votre entreprise qui maîtrise la langue anglaise, au moins au niveau professionnel, pour vous assister dans cet entretien. 

12. Quand serez-vous disponible pour ce stage ?

Si les dates de disponibilité ne sont pas indiquées sur le CV du candidat, ou si vous souhaitez simplement vous assurer de la disponibilité de votre candidat, il est important de ne pas omettre cette question. 

Il est fort possible que le candidat ait plusieurs choix d’entreprises. D’où l’importance d’être efficace dans cette étape du processus de recrutement. Si le candidat est prometteur et que vous souhaitez lui faire une proposition de stage, n’attendez pas trop longtemps pour signer ensemble sa convention de stage. 

13. Avez-vous des questions ?

Gardez le meilleur pour la fin ! Les meilleurs entretiens sont riches en questions de la part du recruteur… et du candidat ! Si le candidat a des questions, cela montrera qu’en plus d’être curieux, il s’intéresse à votre entreprise ou au stage proposé. Répondez à ses questions sans juger, car il n’y a pas de mauvaises questions. 

Si le candidat vous demande de réexpliquer quelque chose que vous avez mentionné lors de la présentation de l’entreprise, ne lui en tenez pas rigueur. Beaucoup seraient tentés d’y voir de la distraction. Rappelons-nous que le candidat peut être stressé et omettre certains détails. Il est tout à fait normal qu'un candidat ressente du stress lors d'un entretien. 

Au final, il vous appartiendra de choisir votre candidat·e idéal·e. Après le processus de délibération, il faudra soit envoyer un e-mail de refus de candidature et leur souhaiter le meilleur pour leurs futures recherches de stage… ou appeler votre candidat favori pour lui annoncer la bonne nouvelle : un stage bien mérité ! 

Recevez notre
newsletter

Obtenez des actualités, des ressources et des conseils exclusifs pour vous aider à mieux recruter.

Share on FacebookShare on TwitterShare on Linked In
Go to the top

Recrutez mieux, plus vite, ensemble !

Rapprochez vos équipes, boostez votre sourcing, automatisez votre recrutement et évaluez efficacement vos candidats.