Questions d'entretien d'embauche : mode d'emploi du recruteur

dernière mise à jour:
14/6/2021
22/10/2021
minutes à lire
Pierre Vandenberghe
Recruitee
Hero image
Table des matières

Parfois redoutés par les candidats, les entretiens de recrutement sont pourtant indispensables pour sélectionner les meilleurs candidats. Ils servent à évaluer les compétences techniques et comportementales des professionnels, leur motivation et leur adéquation à la culture de l'entreprise.

Mais en tant que recruteur, comment poser les bonnes questions d'embauche ? Est-il possible de proposer une expérience candidat positive tout en évaluant les capacités d'un candidat ?

Que vous soyez un recruteur débutant ou expérimenté, découvrez notre mode d'emploi des questions d'entretien d'embauche.

Comment définir les questions à poser en entretien de recrutement ?

Il n'existe pas de structure formelle à suivre pour définir les questions posées durant un entretien de recrutement. Toutefois, nous vous proposons 5 conseils pour vous guider dans ce processus :

1. Préparer l'entretien de recrutement

Choisir les bonnes questions à poser aux candidats passe avant tout par une bonne préparation. En tant que professionnel du recrutement, vous ne devez pas improviser vos questions. Il faut les considérer comme de véritables outils pour évaluer vos candidats. L'angle de vos questions et la manière dont vous les posez vont influencer leurs réponses.

Pour optimiser au mieux cette partie du processus de recrutement, définissez vos questions à l'avance, en accord avec les autres parties prenantes au recrutement. Et évitez les oublis en inscrivant vos questions dans votre grille d'entretien.

Grille d'évaluation de l'entretien - Recruitee

2. Adapter les questions de recrutement au poste à pourvoir

Certaines questions sont pertinentes quel que soit le poste recruté. Il s'agit principalement de celles destinées à mieux connaître le candidat, son parcours, sa motivation et ses ambitions.

Mais si vous ne posez que des questions générales, vous n'obtiendrez pas suffisamment d'informations qualitatives pour évaluer le candidat. Pensez alors à adapter vos questions spécifiquement au rôle dans l'entreprise.

Pour identifier les critères d'évaluation importants, référez-vous à la description de poste et au profil de poste. Discutez avec le manager de service pour avoir un aperçu de l'ampleur du poste, de sa place dans l'équipe et des projets actuels et futurs. Demandez-vous : qu'est-ce qui distingue le recrutement de ce poste dans votre entreprise du recrutement d'un poste similaire dans une autre organisation ?

L'objectif est d'identifier les particularités du travail propres à votre entreprise.

En comprenant bien le positionnement du poste dans l'équipe et dans l'entreprise, vous serez en mesure de définir les bonnes questions pour évaluer votre candidat avec efficacité.

3. Prendre en compte la culture d'entreprise

La culture d'entreprise est un concept qui prend de plus en plus d'importance durant les processus de recrutement. Les candidats recherchent une entreprise dont les missions les inspirent et les valeurs leur ressemblent. Et les employeurs sélectionnent les candidats dont l'adéquation culturelle est forte.

Lors du choix des questions d'embauche, prenez en considération les éléments clés de votre culture d’entreprise, vos structures internes, l’organisation du travail, ainsi que le style de management.

4. Garder en tête les objectifs

Durant un entretien de recrutement, il est facile de dévier de son point de départ. Une question en amène souvent une autre et les conversations s'enchaînent parfois en dehors de la stricte évaluation du profil. Ainsi, veillez à garder en tête vos objectifs et à conserver une certaine structure dans vos échanges.

Essayez de respecter la ligne directive de votre grille d'entretien autant que possible. Un entretien chronophage peut avoir des répercussions négatives sur l'expérience candidat. De plus, sortir du cadre des questions prédéfinies peut vous amener à poser des questions trop personnelles, voire interdites. Nous en reparlerons à la fin de cet article.

5. Opter pour un angle spécifique

Pour se préparer à l'entretien d'embauche, les candidats consultent souvent la liste des questions les plus posées par les recruteurs. Le problème, c'est qu'elles apportent peu de valeur ajoutée à l'évaluation des candidats. Est-il vraiment utile de savoir quel est leur principal défaut ? L'autre inconvénient de ces questions, c'est qu'elles poussent souvent les candidats à donner des réponses toutes faites.

L'enjeu de l'entretien de recrutement est double : pour l'entreprise, combler un besoin en compétences et pour le candidat, obtenir un poste satisfaisant.

En tant que recruteur, c'est à vous de contribuer à changer l'image des questions d'embauche. Formulez-les de manière à créer une conversation fructueuse dans laquelle l'entreprise et le candidat pourront y trouver leur compte.

Pour cela, posez uniquement des questions qui sont pertinentes au poste, et avec un angle particulier. Par exemple, au lieu de dire : quel est votre plus grand défaut ? Dites plutôt : qu'est-ce que vous voudriez améliorer dans votre manière de travailler ?

Non seulement, cette reformulation laisse une impression plus positive, mais elle augmente les chances d'obtenir des informations de qualité de la part du candidat.

Les questions d'entretien d'embauche

L'adéquation à la culture d'entreprise

Les questions au sujet de l'adéquation à la culture d'entreprise sont essentielles pour évaluer les chances de créer et développer une relation de travail fructueuse. Il s'agit de déterminer la capacité du candidat à se reconnaître dans les valeurs et les missions de l'entreprise, mais aussi à s'intégrer dans l'équipe.

Un candidat dont l'adéquation à la culture d'entreprise est forte sera plus performant et engagé dans l'entreprise.

Une mauvaise adéquation à la culture d'entreprise peut entraîner des frustrations, voire des conflits et un départ prématuré. Alors pour éviter un turnover du personnel élevé, pensez à poser des questions à ce sujet.

Voici des exemples de questions d'embauche sur l'adéquation à la culture d'entreprise :

  • Quel environnement de travail vous inspire ?
  • Quel type d'entreprise recherchez-vous ?
  • À quoi ressemble une intégration réussie en entreprise ?
  • De quelle manière souhaiteriez-vous être soutenu par votre manager ?

Découvrez notre article complet à ce sujet : Adéquation culturelle : comment bien l’évaluer ?

La motivation

Si les compétences techniques et comportementales sont importantes, une forte motivation doit être un prérequis pour n'importe quel poste.

Un candidat motivé sera souvent plus impliqué dans son rôle et prendra des initiatives. Il sera aussi plus enclin à développer ses compétences, une activité indispensable dans l'environnement technologique d'aujourd'hui. Autrement dit, il est parfois plus bénéfique pour une entreprise de recruter un candidat motivé, qui n'a pas toutes les compétences requises plutôt qu'un candidat qui correspond à l'ensemble de vos critères de sélection, mais dont la motivation est limitée.

Alors, voici quelques idées de questions pour évaluer la motivation d'un candidat :

  • Quelles sont les raisons pour lesquelles vous souhaitez changer de poste ?
  • Que ferez-vous durant les 30 premiers jours de votre prise de fonction ?
  • Qu'est-ce qui vous intéresse particulièrement dans ce poste ?
  • Quelles sont vos ambitions professionnelles ?

Les compétences techniques

Aussi appelées hard-skills, les compétences techniques constituent souvent le socle de votre évaluation. Certaines sont parfois indispensables pour la prise de poste. Si les tests d'aptitude ou les mises en situation sont les meilleures méthodes pour évaluer les compétences métier d'un candidat, des questions bien ciblées peuvent également vous aider dans ce processus.

Découvrez des exemples de questions pour évaluer des compétences techniques :

  • Décrivez-moi un projet sur lequel (la compétence) vous a été utile ?
  • Selon vous, quelle importance (la compétence) a-t-elle sur ce poste ?
  • Quel est le plus grand défi que vous ayez eu à relever ?
  • Sur la base de votre compréhension du poste, quels sont, selon vous, les principaux défis à relever ? Comment pourriez-vous utiliser au mieux vos compétences pour les résoudre ?
  • Quelle est la compétence professionnelle et/ou technique que vous aimeriez le plus développer ?

Les compétences comportementales

Ces dernières années, les soft-skills sont au cœur des préoccupations des recruteurs. La récente crise sanitaire nous a fait comprendre l'importance des compétences comportementales comme la résolution de problèmes, la créativité, l'intelligence émotionnelle, l'adaptabilité ou encore, la collaboration pour faire face aux défis actuels et futurs.

Pour un recrutement efficace, n'oubliez pas de poser des questions au sujet des soft-skills. En voici quelques exemples :

  • Racontez-nous quelque chose que l'on vous a demandé de faire et que vous n'aviez jamais fait auparavant. Comment avez-vous réagi, qu'avez-vous appris ?
  • Que signifie pour vous la critique constructive ?
  • Expliquez votre plus grand échec au travail. Comment avez-vous tiré les leçons de cette expérience ?
  • Décrivez une situation où vous avez dû prendre une décision sans la supervision d'un manager. Comment avez-vous abordé cette situation, et avec qui en avez-vous discuté ?
  • Pouvez-vous nous donner un exemple de situation où vous avez dû travailler avec une personne difficile ? Comment avez-vous géré la situation ?

Poser des questions d'embauche : l'attitude du recruteur

Si les questions posées ont un rôle important dans l'efficacité d'évaluation du candidat, il ne faut pas oublier que le recruteur a également une influence sur la qualité des informations reçues et la manière dont elles sont traitées.

Il doit prévoir un lieu d'entretien calme, à l'abri des regards indiscrets. Ensuite, il sera bénéfique de créer une atmosphère propice aux échanges. Bien que certains recruteurs optent pour une attitude froide, voire déstabilisatrice pour tester le candidat, ce n'est pas une méthode conseillée pour obtenir des informations de qualité. Un candidat qui se sent à l'aise sera plus enclin à fournir des réponses honnêtes et sera plus ouvert à la discussion. N'oublions pas que l'entretien de recrutement est une phase primordiale de l'expérience candidat !

Le recruteur doit également adopter une écoute active en respectant le temps de parole du candidat, en se concentrant sur les mots employés et en reformulant les propos pour s'assurer de la bonne compréhension.

La prise de notes permet de ne pas oublier des informations décisives pour la sélection des candidats. Elles seront ensuite utilisées pour faire le point avec votre équipe de recrutement et mettre à jour votre logiciel de recrutement.

Les questions à ne pas poser en entretien d'embauche

Nous connaissons maintenant les questions à poser pour sélectionner les candidats. Mais quelles sont les questions interdites lors d'un entretien de recrutement ?

Le Code du travail encadre strictement le sujet des questions d'embauche. Selon l'article L1221-6 « Les questions posées au cours d’un entretien doivent se limiter aux seules questions ayant un trait direct avec l’emploi. Les questions posées au candidat doivent donc avoir pour seul but d’en apprécier les qualités professionnelles et l’adéquation de sa personnalité au poste proposé. »

Il existe 19 critères de discrimination à l'embauche :

  • l’origine ;
  • l’âge ;
  • l’apparence physique ;
  • l’appartenance ou non à une ethnie ;
  • l’appartenance ou non à une nation ;
  • l’appartenance ou non à une race ;
  • l’appartenance ou non à une religion ;
  • l’état de santé ;
  • la grossesse ;
  • la situation de famille ;
  • le handicap ;
  • les caractéristiques génétiques ;
  • le patronyme ;
  • le sexe ;
  • les activités syndicales ;
  • les opinions politiques ;
  • les mœurs ;
  • l’orientation sexuelle ;
  • l’identité sexuelle.

Vous l'avez compris, les questions qui n'ont pas pour objectif d'évaluer l'adéquation d'un candidat à un emploi sont interdites.Voici des exemples de questions d'embauche à NE PAS poser :

  • Avez-vous des enfants ? Comptez-vous avoir des enfants prochainement ?
  • Etes-vous célibataire ?
  • Etes-vous croyant ?
  • Faites-vous partie d'une organisation syndicale ?
  • Quel âge avez-vous ?

Les questions d'entretien d'embauche sont des outils essentiels pour le recruteur. Lorsqu'elles sont bien choisies et articulées, elles permettent d'obtenir des informations utiles pour sélectionner les meilleurs candidats pour le poste.

Pour des résultats performants, adaptez-les en fonction du poste recruté et restez cohérents entre le choix des questions et les critères de sélection.

47 questions d'entretien
Recevez notre newsletter
Obtenez des actualités, des ressources et des conseils exclusifs pour vous aider à mieux recruter.
Merci! Votre demande a été reçue!
Une erreur s'est produite lors de l'envoi du formulaire.
Share on FacebookShare on TwitterShare on Linked In
Go to the top

Recrutez mieux, plus vite, ensemble !

Rapprochez vos équipes, boostez votre sourcing, automatisez votre recrutement et évaluez efficacement vos candidats.